Tout le monde aime courir tôt le matin, aux premières lueurs du soleil quand l’atmosphère est encore doux et l’air encore pure. Mais faudrait-il prendre son petit déjeuner avant de partir ou après qu’on soit rentré ? Autrement, est ce que le fait de faire la course à jeun est bien pour votre santé ?

Quand on fait du sport l’estomac vide, nos muscles puisent dans les réserves de glycogène stockés le jour précédent. Ce manque d’énergie est aussi compensé par une hausse de la capacité de notre corps à brûler des graisses, c’est donc un bonne manière de perdre du poids.

L’EXPLICATION SCIENTIFIQUE

Le corps humain dispose d’une capacité de stockage limitée pour le glycogène, une forme de glucose employé comme réserve d’énergie dans tout organisme vivant. Nous avons cependant une plus grande réserve d’énergie : les acides gras libres dans notre sang et notre foie qui peuvent être convertis en énergie utilisable grâce à un processus appelé gluconéogenèse.

Une des raisons de faire du sport à jeun est d’entrainer notre corps à brûler le gras pour l’énergie et ne pas compter sur nos réserves limitées de glycogène.

UN ENTRAÎNEMENT ADAPTÉ À LA GRAISSE

Pour ne plus compter sur les glucides et faire appel uniquement aux graisses stocké dans votre corps, il faudra suivre un entrainement et un régime bien précis. Avec une alimentions faible en glucose et riche graisses, votre course à jeun sera encore plus efficace. Au fil du temps, votre corps s’adapte, de sorte que vous n’aurez plus besoin de stocker des glucides avant, pendant ou après l’exercice.

QU’EN EST-IL DES PERFORMANCES ?

Le fait de courir à jeun est très bien pour brûler de la graisse, mais quand il s’agit de courses intenses qui demande un effort physique important et ou on a besoin de pousser les limites de notre corps, les courses de vitesse par exemple, l’entraînement adapté à la graisse ne sert à rien.

Par contre quand il s’agit de courses à bas rythme, les cours d’endurance comme le marathon, adapter son corps à compter sur l’énergie provenant des graisses peut s’avérer très pratique.

QUAND COURIR À JEUN ?

L’entraînement à jeun est idéal si vous voulez perdre du poids, en pratiquant des courses faciles ou à bas rythme. Mais il n’est pas pour autant facile d’adapter son corps à compenser le manque d’énergie en brulant des graisses : il faut compter au moins quatre semaines avant que vous ne puissiez courir à jeun sans ressentir le poids de la fatigue.

Privilégier l’énergie provenant de la graisse vous permettra aussi de contrôler votre taux de glycémie et de réduire le risque de maladies telles que le diabète. Donc si votre objectif est de vous refaire une santé, l’entraînement à jeun est un très bon début.

LE RÉGIME ALIMENTAIRE

Il est important de prévoir un régime alimentaire adapté à l’entraînement que vous voulez suivre. Donc comme on a dit : moins de glucides et plus de graisses.

Quantitativement, votre apport en glucides doit être inférieur à 50g par jour et il faudra aussi manger des protéines avec modération : 1-1,2g par kg de masse corporelle maigre par jour.

Pensez à vous procurer des aliments riches en matière grasse tels que les œufs, avocats et l’huile d’olive. Mais restez à l’écart des huiles transformées comme l’huiles de tournesol et les noix comme les amandes.

N’oubliez pas de laisser le temps à votre corps pour s’adapter, durant les quatre premières semaines ménagez-vous pour augmenter le rythme graduellement ensuite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *