À première vue, faire du sport pendant le ramadan peut sembler aventureux. Mais en prenant quelques précautions, pratiques religieuse et sportive se révèlent compatibles.

ENTRETIEN AVEC DEUX SPORTIFS PRATIQUANT LE JEÛNE

Est-ce que vous conservez la même pratique (durée, fréquence, intensité) sportive ?

Azeddine : Oui, exactement la même.

Walid : La durée et la fréquence sont identiques mais l’intensité diminue.

Est-ce que, pour avoir de l’énergie durant la journée, votre régime alimentaire change durant cette période ?

Azeddine : Oui, les repas ne sont pas les mêmes mais pas forcément pour des raisons sportives, c’est plus culturel.

Walid : Le régime alimentaire change par la force des choses, je mange et bois beaucoup plus le soir.

Avez-vous des « astuces » pour garder la forme durant cette période ?

Azeddine : Non je n’ai pas d’astuces particulières. Comme les nuits sont plus courtes, j’essaye de faire une sieste l’après-midi lorsque je peux.

Walid : Je fais plus attention à la manière dont je gère mon effort.

Est-ce que lors du ramadan, vous souffrez plus durant les séances de sport ?

Azeddine : Pas vraiment, j’ai simplement une forte sensation de soif après les séances qui disparaît petit à petit.

Walid : Oui, beaucoup plus ! La fatigue vient très vite et j’ai facilement le tournis.

Est-ce que durant le ramadan, le sport reste du plaisir ?

Azeddine : Oui totalement, car je n’ai pas l’impression que le ramadan influence mes performances sportives donc je continue le sport au même rythme et avec autant de plaisir !

Walid : Bien sûr, je fais du foot par passion, ça restera toujours du plaisir à 100 % !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *