Capoeira conseils sport decathlon Maroc

La Capoeira est un sport d’origine Africaine, apparue au Brésil à l’époque esclavagiste, pratiqué par les esclaves africains venus principalement du golfe de guinée, du Mozambique et de l’Angola. C’est une discipline très acrobatique, une bonne condition physique et le sens du rythme sont nécessaires, car les combats se déroulent en musique.
En effet un cours de Capoeira comporte une première partie purement physique, d’échauffement et d’entrainement, ensuite une deuxième partie musicale avec des chants et des instruments typiques.
 

 

 

ronda capoeira decathlon Maroc

La Roda : Combat en musique

Chaque cours de Capoeira se termine par une « Roda », qui est la mise en pratique des enchaînements appris, avec un peu d’improvisation personnelle.
La « Roda » est un cercle formés par les capoeiristas, ou les pratiquant de capoeira. à l’intérieur du cercle, deux joueurs viennent s’accroupir au pied du Berimbau,  se saluent et commencent le combat.
Leurs mouvements d’attaque et de défense sont exécutés de manière harmonieuse mais toujours avec malice et ruse sans nécessairement porter des coups à l’adversaire.
Les joueurs placés en cercle, chantent et mettent du rythme au combat, en attendant leurs tour pour rentrer dans la roda.
 

 

 

Instruments Capoeira berimbau atabaque pandeiro agogô palma da mão

Capoeira : les instruments de musique

Dans une roda, on retrouve principalement les instruments traditionnels de la musique brésilienne :
Le berimbau : instrument à corde brésilien.
Le atabaque : de type percussion utilisé dans diverses formes musicales du Brésil. Cet instrument d’origine africaine ou encore arabe, est un des premiers instruments qui furent introduits dans la capoeira.
Le pandeiro : un autre instrument de type percussion Brésilien. C’est un tambour sans doute dérivé du tar arabo-andalou et importé par les Portugais.
L’agogô : un instrument de percussion idiophone constitué d’une ou plusieurs cloches en bois ou en métal (sans battant), reliées entre elles, et frappées avec d’une baguette.
A palma da mão : est la frappe des mains, ou applaudissement, des participants dans la Roda de Capoeira.
 

 

 

La capoeira a aujourd’hui un public très varié : beaucoup de jeunes attirés par les acrobaties, proches du Hip Hop, mais aussi des personnes de tout âge, attirés souvent par son originalité, sa combinaison lutte-danse, son rythme et sa musique, qui amène les capoeiristes à s’intéresser à toute la culture brésilienne.
De nos jours, le système de graduation passe à travers des cordes attachées à la ceinture pour maintenir l’abada (le pantalon) et peut varier d’un groupe à l’autre. Au sein du groupe Brasil, la graduation instaurée est basée sur la force des couleurs : de la plus claire à la plus sombre. La corde noire, la plus élevée (« formado » ou maître) rend hommage à Zumbi Dos Palmares et aux esclaves, personnages fondamentaux de l’histoire de la capoeira.
 

 

 

 

 


 

Plus d’Articles :